Présentation et historique

Pomas est un charmant village viticole de 759 habitants, idéalement situé entre Carcassonne et Limoux. Le grand dynamisme des associations amène aux Pomasiennes et aux Pomasiens une richesse culturelle et festive.

Bref Historique


La commune de Pomas dispose d’origines historiques diverses attestant toute son authenticité.
Il est en effet possible de remonter jusqu’au premier siècle avant Jésus-Christ où l’on retrouve une trace d’agglomération gauloise, La Lagaste, située au dessus d’une ancienne voie romaine. Le village de Pomas fonde quant à lui ses premières origines au IX° siècle. En effet, l’origine de Pomas se révèle pour la première fois en l’an 828 sous forme d’alleu : Pomaris.
Vers 1212, période Cathare, Bernard de Pomars, seigneur du lieu, est déclaré « hérétique et fugitif ». Dépossédé de tous ses biens, Philippe Golhoin, chevalier français, prend possession du terroir de Pomas. En 1559, la famille Rabot s’allie à la prestigieuse maison de Voisins.
On note la vente de la Seigneurie de Pomas en 1719.

 chateau de pomas
Le Château de Pomas

Le château de Pomas puise quant à lui ses origines au XII° siècle.
L’angle sud est occupé par une massive tour carrée probablement du XII° siècle. Les archères de ces murs sont cruciformes, d’un type rare dans l’Aude.
Aux angles est, nord et ouest, trois tourelles rondes reposent sur des encorbellements attribués au XVI° siècle.
Un peu partout, les murs ont été percés de canonnières de formes variées, ovales ou rectangulaires, quelques unes ont leur ébrasement inversé.

 

  eglise de pomasL'église de Pomas

L’église est datée du XIV° siècle. Placée sous l’invocation de Saint Julien et Sainte Basilice, c’est un édifice de style gothique bâti au XV° siècle. La nef est en forme de croix latine, les deux fonts Baptismaux sont en marbre rose. L’église possède un clocher de tris cloches qui était éclairée en nocturne.
Sur l’autel de l’église est placée une croix funéraire du XVI° siècle, qui est en fait l’ancienne croix du cimetière. Elle est classée au titre des Monuments Historiques.
A proximité immédiate de l’église se trouve la Chapelle Saint Croix (XVI° siècle), qui est un clavaire du type « Pardon Breton » probablement érigé en 1534.
Par ailleurs, la commune recense un certain nombre de croix de chemin, cinq au total, qui sont réparties autour du village.
La croix de Verzeille, localisée à 200 mètres à la sortie du village, est une croix de pierre dont la partie inférieure du fût indique l’année 1663.

TOP